L'histoire du projet

D’une démarche individuelle...

Le projet porté par RECITS est d’abord né du parcours de Marie D’Hombres,  de formation socio-anthropologue et diplômée en sciences politiques, ayant travaillé au sein d’une collectivité locale, dans le monde associatif puis en bureau d’études dans les secteurs de l’insertion sociale et de l’évaluation.

Sa pratique professionnelle a toujours été marquée par l’écoute et l’empathie. Au cours de ses différentes enquêtes, études et évaluations, elle apprécie particulièrement les séances d’entretiens collectifs ou en tête à tête : écouter, poser des questions, prendre des notes, s’imprégner peu à peu de la vie de l’interlocuteur, mettre en mots ses doutes et ses angoisses, vivre ses joies, appréhender le sens de ce qui est dit, sentir s’ouvrir un univers affectif et comprendre de l’intérieur ses attitudes, ses comportements, ses valeurs et ses idées. En travaillant à l’étranger puis en France avec des publics migrants et tsiganes, elle éprouve la nécessité d’une telle approche dans les situations interculturelles, qui sont souvent marquées par une forte altérité.

Parallèlement à son travail, elle est conduite à s’interroger sur sa propre histoire pour comprendre ses questionnements, pour mieux se situer dans sa vie sociale, professionnelle et familiale, enfin pour transmettre elle-même cette histoire. C’est ainsi que peu à peu mûrit l’idée de se consacrer aux récits de vie afin de mettre ses compétences d’écoute et d’écriture au service d’une nécessité symbolique essentielle : dire et transmettre.

Rapidement, la mise en place de projets de quartier et de projets socio-culturels a fait sentir la nécessité d’un collectif et le choix a donc été fait d’inscrire l’activité dans le champ associatif et de constituer un collectif de personnes ayant intérêt et compétences dans ce domaine.

... à un portage collectif

L’association Récits, déclarée en avril 2006, s’est d’abord constituée avec un petit bureau de trois personnes proches de Marie d’Hombres et sensible à la démarche.

Avec le temps, il est apparu plus judicieux de lui donner une vie collective réelle, dans la mesure où le financement de projets d’utilité sociale appelait la nécessité de débats, de conseils et d’un partage de responsabilité. Le Conseil d’administration a donc été élargi à 6 nouveaux arrivants dont les sensibilités, les compétences et les champs d’activité se rapprochent de ceux de Récits : ethnologie, sociologie, histoire du côté des formations ; recherche en ethnologie, développement local et accompagnement des projets d’habitat social urbain, écriture du côté des domaines d’activités.

 

AccueilPrésentation de Récits : L'association RécitsNotre démarcheHistoire du projetNos référencesServices : Un service de biographieAutres servicesComment ça se passeLes ProjetsLes AteliersChansons de l'exil en ProvenceContacts et liens : Nos coordonnéesL'équipeLiens et partenaires

Dobeuliou Création sites Internet Marseille